STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

dimanche 23 février 2014

Les légendes religieuses catalanes

Page en cours de création merci de votre compréhension et votre indulgence


La Vierge de Montserrat


La légende dit se passer en l'an 880, où des enfants qui gardaient des troupeaux auraient été attirés par une lumière et un chœur céleste. Ils trouvèrent la statue de la Vierge dans une grotte de la montagne de Montserrat.
Les faits se renouvelant plusieurs semaines, les parents, le curé puis l’évêque furent avertis. Sur place il fut décidé de descendre la statue de la montagne. Mais son poids augmentait en s'éloignant de la grotte, jusqu'à ce quelle fut trop lourde à porter.
Ce miracle, interprété comme la volonté divine de ne plus déplacer la statue. Elle resta sur place et il a donc été construit un monastère autour de la Vierge.

Le 11 septembre 1844, le Pape Leon XIII a déclaré officiellement la Vierge de Montserrat patronne des diocèses de Catalogne. Il lui accorda aussi le privilège d'avoir sa propre messe et ses propres offices. Sa fête se célèbre le 27 avril.
Elle est toujours dans le Monastère de Santa Maria de Montserrat.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.