STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

samedi 8 février 2014

Les remparts de Perpignan

Page en cours de création merci de votre compréhension et votre indulgence


Vue "satellite" des remparts de Perpignan en 1691.


Description

Après la destruction de 1904, il ne reste pas grand-chose, hormis le Palais des rois de Majorque, et sa citadelle, ainsi que le Castillet.


Chronologie

C'est au début du XIVe siècle que Perpignan se dote d'une vaste fortification. Le point fort de cette fortification en est le palais des rois de Majorque achevé en 1309. Le reste est une succession de murailles, de tours rondes, et de portes fortifiées.
La fin du XVe siècle voit Perpignan s'entourer d'un complexe de fortifications, composé de bastions et de demi-lunes.
L'enceinte connue par la suite moult perfectionnement, au fil du temps en fonction de l'évolution des techniques militaires, des diverses dominations politiques, et des options d'utilisations.
1857, année maudite, la municipalité souhaite démolir l'enceinte afin de faciliter la circulation. En 1904 débute la destruction des remparts, où même certaines parties classées monuments historiques ne sont pas épargnées.
Heureusement le Castillet a été épargné, ainsi que la Citadelle, le Palais des Rois de Majorque, et quelques miettes de rempart disséminées.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.