STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

mardi 18 mars 2014

Personnages légendaires catalans

Page en cours de création merci de votre compréhension et votre indulgence


Guifred le Velu et le blason catalan


La légende peut être une des plus importantes, car elle concerne le symbole national catalan, son drapeau appelé la Senyera.
La légende veut que Charles le Chauve, qui, en 870, vient de donner à Guifred le Velu, les comtés d’Urgell et de Cerdagne, lui demande de lui prêter main-forte contre les Normands.
Dans la bataille, Guifred est blessé gravement par une flèche. Le soir, Charles se rend dans la tente du blessé. Celui-ci est couché près de son bouclier, dont il trouve le champ d’or trop vierge pour son rang. Charles trempe alors quatre doigts dans la blessure ouverte de Guifred et trace, les quatre barres rouges donnant ainsi à la Catalogne, ses armoiries d’or à quatre pals de gueules.

Pierre le Grand et le dragon du Canigou


Pierre le Grand (1239, † 11 novembre 1285), fut comte de Barcelone, roi d’Aragon sous le nm de Pierre III et le roi de Valence sous le nom de Pierre Ier de 1276 à 1285 et le roi de Sicile aussi sous le nom de Pierre Ier de 1282 à 1285.
Dans une chronique épique, un moine italien du XIIIe siècle, Fra Salimbene, nous conte la première ascension attestée du Canigou (2784 m), par Pierre le Grand aux environs de 1280.
Le chroniqueur franciscain écrit que Pierre III lors de l'ascension, après être sortis des bois subit une tempête si violente que ses compagnons prirent la fuite. Le roi se trouve seul lorsqu'il vit près du sommet un dragon horrible et énorme sortant d’un lac, où il avait lancé  une pierre. Cette indication pourrait correspondre au lieu-dit “les estanyols” (les étangs), environ 500 m en contrebas du pic.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.