STOP OU ENCORE ?

.

STOP OU ENCORE ?


En ce jour férié, du 15 août, en pleine période de vacances, c'est peut-être le bon jour pour une pause afin de faire le point (à la ligne).

Plusieurs mois de travail, une centaine d'articles plus les brouillons en attentes, ce qui représente des centaines d'heures de travail.
Je voulais juste transmettre le peu de savoir que j'avais, j'étais sûrement bien prétentieux car au vu des visites, cela n'intéresse pas grand monde.

Une question, vient donc logiquement : Cela vaut-il la peine de continuer ?

Pourriez-vous exprimer votre opinion dans les commentaires, dois-je continuer ou pas ?


À bientôt (PEUT-ÊTRE), et portez-vous bien !

.

lundi 14 juillet 2014

Les puits à neige

Si vous le permettez, je rappellerai qu'un puits est un trou vertical, ordinairement de section ronde, dont les parois sont souvent recouvertes de pierres. Un puits permet d'extraire des matières naturelles du fond de la terre, tel que de l'eau, des minéraux, du pétrole, etc.
La particularité des puits qui nous concerne ici, c'est que l'on en extrait de la neige ou de la glace en période chaude, entreposée préalablement en hiver.

La particularité du relief du Roussillon c'est une zone de montagne où l'on trouve facilement de la neige pouvant entre autre être utilisée pour la confection de sorbet en été, et une zone de plaine où la glace est produite facilement en hiver, pouvant servir pour les soins médicaux ou la conservation des aliments.
La neige était récupérée en altitude et transportées vers les puits à neige qui étaient construits en général près des crêtes, vers les 1 000 m d'altitude, exposés au nord. Des puits à glace pouvaient être creusés plus bas près de point d'eau où l'on pouvait prélever de la glace en hiver.
Une centaine de puits à neige ou à glace ont été répertoriés dans le département, dont une trentaine de puits (surtout à neige) dans le Vallespir.

Un petit avis personnel, dans certains châteaux des puits ont été trouvés, appelés de façon ridicule oubliettes dans un premier temps, ils ont été désignés comme des réserves de nourriture notamment de céréale. Des puits parfois creusés dans la roche en guise de silo, cela me semble quelque peu déraisonnable. Par contre pour conserver de la neige ou de la glace recouverte de toile de jute et de paille, cela me paraît plus plausible.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de limiter la longueur de la liste des commentaires, ceux-ci sont modérés. Les commentaires apportant un plus aux articles seront publiés ou intégrés à ceux-ci.
Les remerciements et encouragements sont bien sûr les bienvenus.

Merci pour votre compréhension.